Le 14 janvier, Syntec Numérique a remis au gouvernement les résultats de son contrat d’étude prospective (CEP) sur la filière, prévoyant notamment 36000 créations d’emplois sur ce secteur à l’horizon 2018. Pour ce faire, le syndicat professionnel français de l’industrie du numérique mise sur une offre de formation diversifiée, permettant à toutes les générations et toutes les catégories sociales de relever ce défi. Au programme, un seul mot d’ordre : un plan national de formation qui permettra d’offrir une initiation au numérique dès la maternelle, de développer l’offre de diplômes, d’offrir plus de formations professionnelles aux actifs ou aux chômeurs et de proposer des sessions de rattrapage à destination des « retardataires ».