Acer annonce près de 186 M€ de pertes au 4e trimestre 2013. Elles font suite à celles enregistrées lors des précédents trimestres. Pour cet exercice, le fabricant taïwanais aura donc affiché une perte totale de plus de 500 M€. Le chiffre d’affaires consolidé a, lui, reculé de 16,2 % par rapport à l’année précédente. Et la baisse en volume de ses ventes a atteint 16 % entre 2012 et 2013.

La direction du 4e constructeur mondial a reconnu que ces mauvais résultats étaient la conséquence de choix stratégiques erronés. Ainsi, sans avoir complètement raté le virage de la mobilité, et malgré une présence forte dans de nombreux secteurs comme les ultrabooks, les tablettes, ou encore les smartphones, Acer ne détient que 3 % de ce marché. Il faudra donc revoir le plan de bataille pour essayer de remonter la pente. D’autant que la concurrence en la matière est âpre. Le chinois Lenovo, qui s’impose désormais comme le plus redoutable adversaire, a ainsi augmenté ses livraisons de PC de 2,7 % quand celles d’Acer reculaient de 28,5 %.

La tâche sera donc rude pour Jason Chen, le nouveau PDG qui a pris ses fonctions au 1er janvier. Alors, face à ces résultats qui fragilisent encore un peu plus le fabricant de PC, les dirigeants ont choisi de montrer l’exemple : ils ont opté pour une réduction de 30 % de leur rémunération. Des économies qui seront accompagnées par une suppression de 7 % des effectifs sur les quelque 8 000 postes que compte l’entreprise dans le monde.