Atos Origin rachète pour 850 millions d’euros Siemens IT Solutions and Services (SIS), la division IT du groupe allemand Siemens. Ce denier prend en retour 15 % du capital de la SSII française pour au moins cinq ans, dans le cadre d’un « partenariat stratégique global.

Cette transaction crée un « leader européen des services informatiques » avec un chiffre d’affaires d’environ 8,7 milliards d’euros et 78 500 salariés dans le monde. L’ensemble Atos Origin + SIS devrait dégager une marge opérationnelle de l’ordre de 6 % en 2011.

Dans la corbeille de mariage, Atos fournira à Siemens des prestations d’infogérance et d’intégration pour une période de sept ans, et un montant total de l’ordre de 5,5 milliards d’euros.

« Dommage collatéral » du deal, les effectifs de SIS seront réduits de 1 750 personnes, dont 650 en Allemagne principalement sur les fonctions supports. « Siemens contribuera pour 250 millions d’euros aux coûts d’intégration et de formation », précise le communiqué. Siemens avait annoncé en mars dernier la suppression de 12 % de ses effectifs de sa branche de services informatiques.

La signature finale de la transaction est fixée début juillet 2011 après consultation des organisations représentatives des salariés d’Atos, l’accord des autorités de la concurrence, et l’approbation des actionnaires réunis en assemblée générale extraordinaire fin juin 2011.

Premier actionnaire d’Atos Orign, PAI Partners a apporté son entier soutien à cette opération. Selon le fonds d’investissement, elle lui permet d’obtenir la taille critique sur le marché allemand et en Europe du Nord, zones-clefs pour Atos, de se structurer autour de deux métiers majeurs : les services informatiques et les transactions électroniques.