Google s’est adjugé 52,36% du marché mondial de la publicité sur mobile, en 2012, loin devant Facebook (5,35%), Pandora (2,71 %) et Twitter (1,57%).

Google a encaissé plus de la moitié des 8,8 milliards de dollars dépensés en 2012 au niveau mondial par les annonceurs pour des publicités destinées aux terminaux mobiles, a estimé la société spécialisée en études et analyse de marché, eMarketer.

En triplant son revenu par rapport à 2011, à 4,61 milliards de dollars, Google s’est adjugé 52,36% de ce marché en forte croissance en 2012. Il distance largement ses suivants : Facebook (5,35% avec 470 millions de dollars), la radio en ligne Pandora (2,71% avec 240 millions de dollars) et Twitter (1,57% à 140 millions de dollars).

Pour le géant du web, les revenus tirés de la publicité sur les mobiles auraient représenté, si on s’en tient à cette estimation, moins de 10 % de son chiffre d’affaires total de plus de 50 milliards de dollars en 2012.

Le marché mondial lié aux dépenses en publicité mobile devrait doubler en valeur en 2013, pour atteindre 15,82 milliards de dollars.

En 2013, Google devrait ainsi porter sa part de marché à 55,97% avec 8,85 milliards de dollars de recettes, et Facebook la sienne à 12,90% avec 2,04 milliards. Le réseau social s’installera ainsi dans la position de challengeur, en réduisant l’écart sur le moteur de recherche.

Derrière ces deux poids lourds, Pandora (qui n’est pas présent en Europe) devrait s’adjuger 2,50% du marché (400 millions de dollars) et Twitter 1,95% (310 millions).

Source :

Emarketer.com