Pour son troisième trimestre fiscal de l’année 2014, les résultats financiers de HP sont en berne.

Passés en détail, il apparaît que les revenus, secteur par secteur, sont à la baisse. L’impression enregistre une perte de 4 % d’une année sur l’autre et la vente de matériel dans cette catégorie chute de 5 %.

La branche « entreprises » subit, elle, une décroissance de 2 %, le département des « systèmes critiques » voyant son activité reculer de 18 % par rapport au même trimestre l’an dernier.

Le stockage affiche une baisse sensible de l’ordre de 4 %. Le domaine des logiciels est lui aussi en situation de recul (5 %), les revenus issus des licences chutant même de 16 % alors que l’activité SaaS augmente de 8%.

Les services financiers ne sauvent pas la mise: HP enregistre une baisse de 3 % dans ce secteur.

Au final, rares sont les activités en croissance pour HP au cours de ce trimestre. C’est le cas de la branche des systèmes personnels : les ventes de PC augmentent de 9 % et celles des ordinateurs portables de 18 %. C’est aussi le cas des ventes de serveurs, qui croissent de 9 %.

Malgré ces quelques chiffres positifs, le bénéfice net de l’entreprise plonge de 29 %, à 985 M$. Il était de 1 390 M$ en juillet 2013.