IBM n’est pas seul à investir dans l’informatique cognitive, avec son programme Watson. Intel vient d’annoncer l’acquisition de la société Saffron, pour un montant non communiqué. La spécialité de cette entreprise est d’ingérer les données provenant de sources diverses et de les connecter automatiquement entre elles afin d’aider les entreprises à améliorer la prise de décision. Le modèle de Saffron emploie des mécaniques d’auto-apprentissage en fonction de l’exploration des données. Il n’a pas besoin d’être programmé avec des modèles et des règles pour faire ses prévisions.

Avec cet investissement, Intel espère sortir l’informatique cognitive des gros serveurs pour la rendre accessible aux professionnels, en tant qu’outil d’aide à la décision, et pourquoi pas au grand public. Saffron sera intégré à la branche New Devices Group d’Intel, un compartiment dédié aux technologies émergentes. Si la société pourra continuer à évoluer en bénéficiant d’une certaine autonomie, la perspective est aussi qu’elle profite à aux autres chantiers tels que le big data ou l’Internet des objets.