Porté par un enthousiasme pour l’informatique et la musique, Olivier Clos a enchaîné des expériences professionnelles plutôt longues et réussies. Avec un goût constant pour la proximité avec les métiers.

Portrait d’OLIVIER CLOS, DSI de Synergie

« Adolescent, j’ai découvert l’informatique à l’époque des Oric et autres Atari », se souvient Olivier Clos. Pour cet amateur de piano, cette découverte a été l’occasion de mettre en pratique les premiers logiciels de séquençage musical, d’abord Pro24, puis Cubase. Tout naturellement, il choisit une filière informatique après le bac : BTS, puis école d’ingénieur. « Un choix lié à mon goût pour la technique. Mais qui ne satisfaisait pas mon envie de mieux comprendre ses usages. J’ai suivi en parallèle une formation spécialisée en télématique et sociologie dans ce but », souligne Olivier Clos.

Pour son premier poste, il rejoint le groupe informatique des Banques Populaires à Toulouse. Il y restera 9 ans. « Au bout de 4 ans, j’ai intégré l’équipe chargée de Lotus Notes et d’Internet. Des sujets à l’époque plus en prise avec l’humain », précise-t-il. En 1998, il démissionne de la banque pour entrer dans une société naissante : Orchestra Kazibao. « Avec 4 jeunes enfants à l’époque, et ma femme qui ne travaillait pas, j’ai pris un risque énorme. Pendant les premiers temps, les finances de l’entreprise étaient extrêmement tendues, et on travaillait comme des fous. Mais l’enthousiasme de tous et l’esprit d’équipe étaient plus forts que ce stress. Ça a été pour moi un électrochoc. J’ai adoré cette période et je n’ai jamais regretté ce choix car il m’a permis de comprendre ce qu’est vraiment une entreprise, et de mesurer l’impact positif de ce que l’informatique apporte ».

Après 10 années, il a fait le tour et monte de province à Paris pour devenir le DSI du groupe Ludendo (La Grande Récré, Hamleys…). Rapidement, outre la DSI, il prend en charge le e-commerce, la supply chain et l’organisation, et apprécie la proximité avec les métiers. Un changement d’organisation le pousse au départ, 7 années plus tard. Il entre alors dans le groupe canadien Dorel en tant que DSI Europe, avec des équipes implantées à Cholet et aux Pays-Bas, et déménage à Nantes. Il quitte la société au bout d’une année pour des raisons familiales. « J’ai vraiment apprécié ce groupe, mais j’ai dû faire un choix personnel », explique-t-il.

Contacté à ce moment-là par le groupe Synergie, porteur d’un projet très ambitieux, il rejoint la société en tant que DSI groupe, et découvre le monde des RH et de l’intérim. « Le groupe a décidé de développer fortement l’IT car, aujourd’hui, le digital est devenu un vecteur fondamental dans le secteur de l’intérim et du recrutement », constate Olivier Clos.
Rentré dans la société depuis 4 années, il stabilise, rénove, modernise et construit le nouveau système d’information avec l’aide des directions métiers et de son équipe d’une cinquantaine de collaborateurs. Il joue également le rôle de RSSI pour le groupe, et épaule les filiales internationales. Une abondance de responsabilités qui ne l’empêche ni de jouer du piano, ni de faire du sport : « footing, tennis, ski, golf et aussi de la moto », détaille-t-il, toujours hyperactif.

ET APRÈS ?
Heureux dans son poste et dans son entreprise, Olivier Clos est très proche des directions de l’entreprise et de la direction générale. Il œuvre également dans d’autres domaines que l’IT. « Je suis par exemple très impliqué dans l’organisation et travaille étroitement avec la direction juridique, pour les contrats IT, bien sûr ! ». Une histoire qui devrait perdurer.

Parcours d’Olivier Clos

Depuis 2015 DSI de Synergie
2014-2015    DSI Europe de Dorel Juvenil
2008-2014   DOSI et directeur de la supply chain chez Ludendo
1998-2008   DSI d’Orchestra Kazibao
1989-1998    Ingénieur réseaux i-BP (Banque Populaire)

Formation
1986-1989   Ingénieur Informatique de l’EPSI
1984-1986   BTS Informatique de gestion de l’ICL (Lyon)