D’après le Syntec Numérique, 14 000 emplois auraient été créés dans le secteur français de l’IT en 2015. Ce chiffre progresse pour la sixième année consécutive, atteignant un effectif total de 427 000 personnes.

Toujours d’après le Syntec Numérique, ce sont les métiers de l’analyse et du traitement de données qui auraient le plus le vent en poupe. Alors qu’aujourd’hui le big data ne représente que 3 700 postes, ce chiffre atteindrait 8 800 emplois d’ici à 2018. Enfin, l’étude révèle que cette croissance ne se limite pas à l’Hexagone. L’emploi dans l’IT progresse aussi chez nos voisins britanniques et allemands. L’expatriation tend donc les bras aux Français.