Avec l’Open API Initiative, la Fondation Linux et ses partenaires (dont IBM) veulent rendre la prochaine génération d’interfaces de programmation (API) plus simple à trouver, utiliser, documenter et modifier. Cette OAI réunit les travaux de l’Open Container Initiative et de la Cloud Native Computing Foundation. Le but est de bâtir, sur les spécifications SWagger, un système de description des API qui se découvre et se documente tout seul ,afin de créer une spécification neutre, portable et ouverte. Aujourd’hui, encore trop de développeurs rencontrent des difficultés avec des API tierces, alors qu’ils possèdent la documentation.

IBM, qui aidera la Fondation sur les segments de la santé et de la banque, a déjà lancé en début d’année sa plateforme API Management pour son PaaS Bluemix. L’objectif était de faciliter les interconnexions. Maintenant, il propose AMI Harmony, un service qui veut aider les développeurs à trouver les API les plus pertinentes.