[TRIBUNE] Ne dites plus SSII mais ESN. Plus qu’un changement de nom, c’est le reflet de la transformation profonde vécue en France par les milliers de sociétés de services opérant dans les technologies de l’information.

Ne dites plus SSII mais ESN. Ce “ troc de sigle ”, qui transforme les sociétés de services en ingénierie informatique (SSII) en entreprises de services du numérique (ESN), fait état d’une étape charnière, celle du digital. Plus qu’un changement de nom, c’est le reflet de la transformation profonde vécue en France par les milliers de sociétés de services opérant dans les technologies de l’information.

Une mutation qui témoigne de la formidable convergence de toutes les activités sociales, économiques, culturelles, éducatives, associatives… vers les mondes d’Internet, de la mobilité, des réseaux de personnes et d’entreprises. Dans ce nouvel espace, où réel et virtuel s’entrelacent en permanence, l’informatique constitue le matériau de base, quand le numérique incarne l’usage, la fonction. Plus concrètement, si l’on compare ce domaine avec celui de l’architecture, les technologies informatiques sont à l’image de l’acier, du béton, du verre ou du bois choisis comme éléments de construction.

Alors que le digital désigne le rôle joué par l’édifice : école, crèche, stade, chambre de commerce, marché, entrepôt, pont, aéroport… La généralisation, dans la vie courante, de l’usage d’Internet, qu’il soit fixe ou mobile, a propulsé les fonctions informatiques des coulisses vers le devant de la scène. En devenant des ESN, nous, prestataires de services, signifions auprès de toutes nos parties prenantes ? acteurs et représentants du numérique, pouvoirs publics, médias, grand public ? que nous endossons pleinement ce nouveau rôle de bâtisseurs d’usages digitaux.

« Les ESN offrent des opportunités de carrières passionnantes »

Plus encore, nous acceptons aussi les responsabilités qui vont avec : anticiper les nouvelles interactions entre le monde professionnel et le grand public, adapter les modèles économiques, accompagner la prise en main de technologies innovantes, fluidifier l’expérience de tous les utilisateurs ? des particuliers aux entreprises, des services publics aux collectivités locales, des écoles aux structures associatives et solidaires.

En changeant dans notre intitulé les termes d’ingénierie informatique pour le mot numérique, nous voulons témoigner de la diversité de nos missions. D’où le pluriel du mot “ services ”. Tout en inscrivant ces actions dans l’unicité que constitue aujourd’hui le digital, englobant le logiciel en ligne, la mobilité, les grands volumes de données, l’analytique, l’e­commerce, les télécommunications, les réseaux sociaux, l’audiovisuel et le multimédia…

Les ESN offriront des opportunités de carrières passionnantes et participeront à la création de l’économie de demain. Avec ce nouveau nom, nous voulons attirer toujours plus de talents, pour accompagner les entreprises et les administrations dans leur dynamique de transformation, stimuler l’innovation, favoriser la création de nouvelles activités, le développement de nouveaux secteurs, l’émergence de nouveaux champions de l’industrie et des services. Autrement dit, contribuer à la relance du moteur de la croissance française.