Les ordinateurs hybrides, que beaucoup d’observateurs voyaient condamnés lors des premiers temps de leur mise sur le marché, sont en train de trouver leur place. C’est Gartner qui l’affirme, estimant que ces terminaux ultramobiles, à la fois détachables et convertibles, seront commercialisés cette année aux alentours de 21 millions d’unités.

Le cabinet d’analystes a interrogé 21 000 personnes dans cinq pays, et le résultat de cette enquête indique une croissance potentielle de 70 % par rapport à 2014. Dans le détail, il devrait s’écouler 8 millions de tablettes ultramobiles et 13,5 millions d’ultramobiles hybrides. Cela représente 12 % des ventes mondiales de PC. Mieux, cette part de marché devrait monter à 26 % l’an prochain. Plus impressionnant encore, les ventes de ces terminaux qui se sont établies à 12,6 millions d’exemplaires l’an passé pourraient grimper à… 58 millions en 2019 !

Le PC portable reste majoritaire

Cette hausse est en partie due aux déçus des tablettes, car 11 % de ceux qui en possèdent une comptent la remplacer par un hybride d’ici 2017. Même parmi ceux qui ont un PC de bureau, la proportion est considérable : 10 %, et 8 % pour les professionnels qui disposent d’un portable.

Malgré tout, c’est bien le PC qui, sur le segment des portables, mène la danse : il représente encore 87 % du marché en 2015. Même sur le secteur des tablettes, les hybrides restent marginaux : 5,9 % seulement. Mais avec la migration des entreprises vers Windows 10, cette proportion ne devrait pas rester figée bien longtemps…