La SSII, qui vient d’annoncer le rachat de l’éditeur belge Callataÿ & Wouters, a publié pour son exercice 2011 un chiffre d’affaires en hausse de 9,2 % (8 % en organique) à 1,05 milliards d’euros. Une performance légèrement au-dessus des attentes des analystes. Les activités en France, qui constituent plus de 80 % du chiffre d’affaires de la SSII, sont en progression de 10,1 % (8,6 % en organique). « La crise économique qui s’est déclarée au mois d’août a pu être contenue. Elle a toutefois légèrement affecté la performance du 4e trimestre », précise la SSII.

Cela ne l’empêche pas d’afficher une marge opérationnelle confortable de 8,8 %, en très légère baisse par rapport à l’année précédente, hors Axway dont la SSII s’est séparé en milieu d’année. Pour 2012, la direction de Sopra s’est refusée à toute estimation chiffrée au regard des conditions actuelles de marché.