À chaque semestre, sa mise à jour d’Ubuntu. En cette fin 2014, la nouvelle distribution Linux de Canonical (14.10) passe à la lettre U, pour Utopic Unicorn.

Rien d’utopique toutefois dans cette mouture qui voit l’ajout de plusieurs fonctions bien concrètes pour les développeurs, au centre des évolutions. 

Parmi les ajouts, l’outil Developer Tools Centre promet de rassembler en un seul endroit tous les outils dont les développeurs ont besoin sur Ubuntu. Il peut aussi être utilisé pour télécharger les outils nécessaires comme les « toolkits » Android et leurs dépendances. Plus tard, les développeurs pourront utiliser ce centre d’outils pour d’autres plateformes, afin de développer en Dart, le langage Web de Google.

Utilisé dans le cloud par près de la moitié des membres d’OpenStack, Ubuntu 14.10 met aussi logiquement l’accent sur ce domaine avec l’ajout à Ubutu Server du support de Docker 1.2, une solution de conteneurisation Linux très à la mode en ce moment.

La plateforme de développement cloud (PaaS) Cloud Foundry est également incluse, de même que le support de Hive et Pig Latin pour le développement Hadoop. Une bêta de Metal as a Service est enfin de la partie, ainsi que le support de Juno, la dernière version d’OpenStack.