L’outil de recherche développé par Yatedo établit une carte d’identité numérique complète de l’internaute. Et, depuis peu, l’aide également à gérer son e-réputation.

Pas si facile de trouver des informations pertinentes sur quelqu’un avec Google ou Yahoo, a fortiori lorsque la personne compte de nombreux homonymes. Ces moteurs de recherche remontent rarement les photos et les vidéos ; toutes ses publications ne sont pas forcément bien référencées et il demeure difficile de connaître ses contacts. Forts de ce constat, Amyne Berrada et Saad Zniber, deux étudiants de l’Epitech de Toulouse, ont cherché, dès 2007, à améliorer les choses.

Algorithme sémantique. De 2009 à fin 2010, les compères ont donc développé un moteur de recherche sémantique chargé de récupérer, de structurer et de qualifier toutes les informations concernant un même individu. L’outil collecte les données sur Facebook, Linkedin ou Viadeo, mais aussi sur les blogs et Youtube. Le résultat est présenté sous la forme d’une carte d’identité numérique : biographie de la personne, présentation de son réseau et de ses profils sociaux, expérience professionnelle, parcours scolaire, blogs… Développé en anglais et en français, le moteur de recherche a été mis en ligne fin 2010, un an avant la naissance de la société Yatedo.

Traque d’experts. Depuis quelques mois, le moteur offre aussi aux internautes la possibilité de gérer eux-mêmes leur e-réputation. Comment ? En identifiant toutes les sources du Net qui parlent d’eux. Cette option, pour l’instant gratuite, deviendra payante d’ici à quelques semaines. “ La publicité figure parmi nos sources de revenus. Nous proposons également aux entreprises du Cac 40 d’utiliser notre moteur ainsi que des services associés pour identifier des experts ”, explique Denis Jacquet, président de Yatedo.

En novembre dernier, la jeune pousse a levé 1,2 million d’euros auprès de True GlobalVentures, un fonds d’investissement dirigé par le Suédois Dusan Stojanovic. Cet argent servira à développer son offre auprès des entreprises. En attendant, le site compte plus de 500 millions de profils indexés et 5 millions de visiteurs uniques par mois, dont 75 % aux Etats-Unis. Yatedo vient d’ailleurs d’ouvrir un bureau à Palo Alto, dans la Silicon Valley. Une version chinoise du moteur est en cours d’élaboration ; la mouture espagnole devrait suivre d’ici peu.