Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

GitHub et Microsoft : entre inquiétude et apaisement

Écrit par  Jacques Cheminat , vendredi, 08 juin 2018 14:16 , DEVELOPPEMENT.
GitHub et Microsoft : entre inquiétude et apaisement Chlorophylle-Adobe Stock

Le rachat de GitHub par Microsoft a provoqué quelques remous dans le monde de l’Open Source. Des développeurs craignent l’influence de la firme de Redmond et cherchent des alternatives. Certaines voix comme la Fondation Linux calme le jeu.

L’histoire entre Microsoft et la communauté Open Source n’a jamais été un long fleuve tranquille. On se souvient que pour l’un, le logiciel propriétaire était la pierre angulaire de son modèle économique, pendant que le second a considéré pendant des années la firme de Redmond comme le premier bug à corriger. Même si de l’eau a coulé sous les ponts et que Microsoft a changé de direction avec une vraie politique Open Source, les rancœurs perdurent.

En rachetant en début de semaine GitHub, cette acrimonie persistante est revenue à la surface. La plateforme de partage de code est considérée comme incontournable pour les développeurs. Mais ce rachat redistribue les cartes. Dès l’annonce de l’acquisition, plusieurs développeurs ont fait part de leur intention de déménager leurs projets de GitHub vers les concurrents comme GitLab ou BitBucket. Le premier a constaté un pic d’activité avec 13 000 projets qui ont migré de GitHub sur GitLab. Les « migrants » doivent néanmoins savoir que GitLab est encore majoritairement hébergé sur Azure de...Microsoft.

Nath Friedman en pompier, la Fondation Linux en soutien

Face aux inquiétudes des développeurs, Microsoft ne communique pas directement pour éviter d’attiser les passions. La firme laisse la communauté Open Source s’occupait d’éteindre les incendies. Premier soldat du feu, Nath Friedman, fondateur de Xamarin et nouveau CEO de GitHub. Il a répondu à une batterie de questions sur Reddit. Quel est l’avenir de GitHub avec la peur d’une intégration avec LinkedIn ou des publicités de Bing ? Il a répondu, « nous n'achetons pas GitHub pour le transformer en Microsoft, nous achetons GitHub parce que nous croyons en l'importance des développeurs, et dans le rôle unique de GitHub pour la communauté des développeurs ». Le dirigeant a tenu à rassurer sur des points techniques comme le développement et le support d’Atom, l’éditeur de texte sur GitHub en parallèle avec VS Code. A noter qu’à la question si Microsoft pourrait rendre Open Source GitHub, Nath Friedman a indiqué, « c'est une idée intéressante à considérer, mais je ne prévois pas de le faire dans un proche avenir ».

Microsoft peut compter également sur le soutien de la Fondation Linux. Son président, Jim Zemlin, s’est exprimé en saluant « une très bonne nouvelle pour le monde de l’Open Source et nous devons nous réjouir de cette opération intelligente de Microsoft ». L’auteur de ces propos n’a jamais été tendre avec Microsoft, mais « les temps ont changé et il est temps de reconnaître que nous avons tous grandi - l'industrie, la communauté Open Source, même moi » reconnaît-il. Un pragmatisme partagé par plusieurs spécialistes de l’Open Source qui attendent de voir les impacts du rachat avant de se prononcer. Ainsi, Kathy Reid, du projet Mycroft (un équivalent de Siri et Cortana) résume cet état d’esprit, « nous attendons que l’excitation retombe pour mieux comprendre les intentions de Microsoft et ensuite nous regarderons les alternatives en fonction des coûts, des avantages et les risques de chaque option ». La voie de la sagesse a parlé...

Dernière modification le vendredi, 08 juin 2018 15:37
Connectez-vous pour commenter