Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Trop isolés, les DSI se fient à leur intuition

Écrit par  , jeudi, 26 novembre 2015 18:31 , GOUVERNANCE.
Trop isolés, les DSI se fient à leur intuition © Warakorn - Fotolia

Étonnant constat dans le comportement des directeurs des systèmes d’information (DSI) en cas de crise informatique. En effet, 68 % d’entre eux se firaient plus à leur intuition et à leur expérience qu’à l’ensemble des données à leur disposition. C’est ce que révèle une étude pour Colt réalisée auprès de 301 décisionnaires d’entreprises principalement allemandes, françaises et britanniques, dont le chiffre d'affaires  dépasse les 10 M€.

Plus surprenant encore, 78 % des DSI interrogés avouent que cette intuition, à laquelle ils se fient tant, entre parfois en contradiction avec d’autres sources d’information dont ils disposent, comme les conseils des tiers. Aussi, 71 % des DSI estiment logiquement que l’expérience personnelle et l’intuition sont plus importantes que la maîtrise de toutes les données.

Un rôle stratégique, mais isolé

Dans un monde où le collaboratif et les flux de données occupent une place toujours plus importante, ces chiffres peuvent surprendre. L’explication est en fait à chercher dans l’évolution du rôle du DSI. Celui-ci a pris ces dernières années une dimension stratégique de premier plan, dont les erreurs peuvent avoir des conséquences très lourdes pour l’entreprise.

Malgré cela, l’étude révèle que les DSI sont encore souvent isolés du reste des services. Ainsi 76 % d’entre eux considèrent leur prise de décision comme un risque personnel. Ils se fient à eux-mêmes, plutôt que de jouer leur carrière en suivant des conseils extérieurs.

 

Dernière modification le jeudi, 26 novembre 2015 22:37
Connectez-vous pour commenter