Les conteneurs s’émancipent des bacs à sable et gagnent la mise en production. Tendance de fond depuis deux ans, la conteneurisation avance sur le marché de l’IT, en partie grâce à la dynamique insufflée par Docker. En 2017, deux tiers des organisations utiliseront ainsi des conteneurs en production, selon la nouvelle étude de la Cloud Foundry Foundation.

Dans le détail, on y apprend que 22 % des organisations utilisent déjà des conteneurs, 31 % évaluent un déploiement, 34 % n’en utilisent pas et 13 % n’en ont pas connaissance. La principale raison de cet engouement s’explique par la volonté de mettre en place des environnements de développement d’applications dans 54 % des cas, et d’adopter une approche légère du partage des ressources dans 42 % des situations. Ces bénéfices s’accompagnent de nouveaux défis, sur la gestion des conteneurs, le suivi et la sécurité.