Soucieux de réduire ses coûts, l’industriel confie à la SSII américaine le soin de transformer son infrastructure mondiale

L’industriel Alstom confie ses centres de données à la SSII américaine CSC. Ce contrat d’externalisation qui couvre plus de cinquante pays s’inscrit dans un programme mondial de transformation informatique et de réduction des coûts initié depuis quelques années au sein du groupe.

Dans le cadre de cet accord, CSC sera chargé de réduire les coûts d’exploitation et d’améliorer la qualité de service. Un volet innovation prévoit le déploiement de l’offre de « cloud privé » de la SSII. S’ajoutera la mise à disposition de capacités de stockage avec une facturation à l’usage.

D’une durée initiale de cinq années, le contrat devrait débuter à l’automne 2012. Baptisé en interne projet Sky, cette externalisation induit le transfert de 52 salariés, en France, vers le prestataire. Un autre projet d’externalisation est également en cours qui concerne cette fois le support utilisateur et de la fourniture du poste de travail (40 personnes en France).  

Deux ans auparavant, l’industriel avait déjà confié une grande partie de ses développements applicatifs à IBM ce qui n’avait pas occasionné de transfert de personnel. De même, le groupe a signé avec la SSII indienne Infosys un contrat portant sur le développement logiciel dans le domaine de l’énergie et l’externalisation de la R&D.