Deux semaines après Oracle Openworld, IBM réplique à l’annonce du boîtier analytique Exalytics d’Oracle. Big Blue lance deux nouveaux Smart Analytics Systems.

Voici deux semaines, Oracle faisait la une de l’actualité en lançant Exalytics, un boîtier embarquant toutes les piles logicielles nécessaires à la gestion d’applications décisionnelles et analytiques. Une approche par boîtier (appliance) désormais systématique chez Oracle. Une pierre aussi dans le jardin d’IBM, qui propose sur le marché une solution équivalente : les Smart Analytics Systems.

Des boîtiers plutôt imposants

Sans doute piqué au vif par l’annonce de Larry Ellison, IBM réagit et rénove cette gamme d’appliances analytiques. Deux nouveaux modèles font leur apparition au catalogue Smart Analytics : les IBM Smart Analytics 9700 et IBM Smart Analytics 9710. Le second est l’offre Appliance d’entrée de gamme. Entrée de gamme au sens IBM du terme, puisqu’elle s’appuie sur un IBM z/Enterprise z/114, le « petit » dernier de la gamme mainframe IBM. Une machine qui accepte jusqu’à 14 processeurs Power 7 et 256 gigaoctets de RAM. Le modèle 9700 repose, quant à lui, sur un z/Enterprise z/196, pouvant être équipé de 80 processeurs. On est loin, très loin, de l’appliance x86 compacte (format 4U) proposée par Oracle !

Tout comme Oracle, IBM préinstalle sur ses « appliances » toutes les couches logicielles nécessaires à la création d’un datacenter avec la base de données DB2, au support d’applications décisionnelles avec IBM Cognos v10.1 for Linux, et aux applications analytiques avec SPSS. Par contre, la notion d’appliance varie fortement entre IBM et Oracle.