Atos rachète la branche informatique de Xerox pour 855 M€ en cash. Annoncée vendredi par le PDG d’Atos, Thierry Breton, cette opération permettra au groupe français de renforcer sa présence sur le territoire américain et de s’ouvrir à la clientèle outre-Atlantique de Xerox. « On ne surprend personne. C’était l’un de nos objectifs stratégiques. Donc on le fait », affirme le PDG d’Atos.

« L’activité informatique de Xerox que nous reprenons est déjà rentable, en croissance, et elle n’a pas besoin d’être restructurée », se réjouit le responsable de la SSII française. « Nous reprenons des infrastructures informatiques de grande qualité avec notamment 21 datacenters », poursuit-il.

Cette transaction comprend également la signature d’un contrat d’exclusivité avec Atos, qui deviendra pendant 5 ans la SSII attitrée de Xerox (20 % d’un chiffre d’affaires de 1,5 Md$).

Culture de partenariat

Ce partenariat est proche de celui conclu par Atos en 2011 lors du rachat de la branche informatique de Siemens.

Et Thierry Breton de poursuivre : « Nous avons une véritable culture du partenariat chez Atos. Intégrer l’informatique de nos clients, intégrer des équipes nouvelles et investir dans l’innovation avec nos partenaires, c’est devenu un vrai savoir-faire ».

L’opération sera finalisée au cours du 1er semestre 2015. Elle suivra celle, à peine terminée, de Bull.