© Stuart Miles - Fotolia

Eco

Avago Technologies s’offre Broadcom

Par La rédaction, publié le 29 mai 2015

Avago Technologies vient de racheter son concurrent Broadcom pour 37 Md$. Il s’agit d’une somme record dans le domaine des semi-conducteurs qui va permettre d’aboutir à la création d’un géant sur ce marché.

Le groupe sera ainsi, aux États-Unis par exemple, le n°3 du secteur, derrière Intel et Qualcomm. La nouvelle entité va se nommer Broadcom Limited et peser 77 Md$, pour un chiffre d’affaires estimé à 15 Md$ par an.

Les actionnaires actuels de Broadcom garderont 32 % du capital, mais c’est l’actuel CEO d’Avago, Hock Tan, qui dirigera l’ensemble.

Poursuite de la stratégie d’expansion

Les sommes investies par le fabricant basé à Singapour comprennent le rachat de Broadcom, donc, mais aussi de sa dette.

L’entreprise spécialisée dans les composants à destination de la téléphonie mobile est notamment présente dans les technologies sans fil, telles que le WiFi ou le Bluetooth, sur les smartphones d’Apple comme sur ceux de Samsung. Broadcom ne donne cependant pas que dans la téléphonie, puisqu’on retrouve également ses composants dans des décodeurs ou des équipements réseau.

Ce rachat fait suite à une stratégie de croissance externe voulue par Avago et menée sur le long terme. Il y a un an, l’entreprise avait absorbé un autre concurrent, l’américain LSI, pour 6,6 Md$, avec l’ambition déjà d’être présent sur le marché des télécoms. En février, c’est Emulex qui était tombé sous sa coupe pour 606 M$.

Dans l'actualité