[CA World 2011] Lors d’une interview exclusive, Bill McCracken, le PDG de CA, explique qu’il mise toujours sur les logiciels pour mainframes, malgré un virage vers le cloud.

Lors du salon CA World 2011, l’éditeur CA a proposé de nouvelles solutions pour migrer son système d’information (SI) vers le cloud. Bill McCracken a accordé une interview exclusive à 01 Net Entreprises pour expliquer ce virage par rapport à l’activité historique du constructeur, plutôt axée sur la gestion des applications métier dans un centre de données en général et sur mainframes en particulier.

CA montre aujourd’hui une forte dynamique pour le cloud et, depuis votre arrivée en 2010 aux commandes de l’éditeur, vous êtes le principal architecte de cette stratégie. Faut-il comprendre que vous croyez moins au mainframe ?

Absolument pas ! Le mainframe continue de tenir le haut du pavé technologique, et je pense d’ailleurs que c’est une excellente plate-forme pour héberger un cloud privé. C’est ce que nous avons fait il y a trois ans pour notre cloud interne, qui est utilisé par 5 000 développeurs. De plus, le marché des mainframes reste une part majoritaire de notre activité, et cela va continuer. Nos revenus sur ce marché augmentent toujours de 1 à 2 % par an, c’est mieux que dans nos autres secteurs. Cette année, le mainframe nous rapporte 2,5 milliards de dollars.

Comment voyez-vous votre marché évoluer ?

Bill McCracken, le PDG de CA.