C’est le blog d’Emmanuel Paquette, sur le site de L’Express, qui l’a révélé ce matin : Bruno Bonnell, le fondateur d’Infogrames, et un temps PDG d’Atari, vient de créer un nouveau fonds d’investissement. Baptisé Robolution Capital, celui-ci dispose de 60 millions d’euros, une belle somme qu’il compte investir dans les start up françaises ou européennes qui ont des projets dans le secteur de la robotique.

Bruno Bonnell est bien connu dans ce milieu puisqu’il dirige Robopolis, premier distributeur de robotique personnelle en France. Il est donc aux premières loges pour juger de la pertinence de projets dans ce domaine. Son fonds est amené à investir dans une trentaine de ces projets, pour une mise allant de 300 000 à 3 millions d’euros.