L’ancien British Telecoms vient d’annoncer la sortie de Personalised Compute Management System (PCMS), une offre définie comme Business Platform as a Service. Adossée à Compute Management System depuis laquelle BT propose des services cloud à la demande, PCMS a pour objectif d’aider ses clients à commercialiser et monétiser leurs propres offres de services IT. Les entreprises utilisatrices pourront également revendre les outils de BT, notamment ses applications, ses capacités de stockage et de calcul. Les utilisateurs pourront faire fonctionner cet ensemble avec les principaux fournisseurs de services cloud public comme Amazon Web Services, Google Cloud Platform ou Microsoft Azure.

Là où l’opérateur britannique frappe un grand coup, c’est sur la rapidité avec laquelle sa nouvelle plateforme peut lancer un service : 12 semaines. De quoi secouer un peu le rythme de la transformation numérique.