Voici les moyens d’empêcher quiconque de savoir ce que vous faites sur la Toile et de vous protéger des virus. le tout, gratuitement.

Parcourir le Web sans que personne ne vous voie, sans qu’aucun virus ne puisse contaminer votre PC, c’est possible. Même dans des pays où la confidentialité de vos données peut sembler en danger. Pour ce faire, le mieux est encore d’utiliser un micro-ordinateur portable équipé d’un dispositif VPN (réseau privé virtuel) de marque Cisco, Juniper, F5 Networks, ou Check Point. Ce type de logiciel crypte tout ce qui sort de votre machine, puis l’envoie sur Internet en le faisant passer par les serveurs de votre entreprise afin d’en filtrer à la volée le contenu potentiellement dangereux.

Devenez indétectable

Mais si vous travaillez au sein d’une PME, il y a de forte chance pour que votre PC ne soit pas doté d’un tel logiciel. Une solution consiste donc à installer le logiciel gratuit Spotflux sur votre PC, votre Mac, voire vos iPhone et iPad. Sa mission : crypter votre trafic Internet. Tout ce que vous ferez sur la Toile le sera avec l’adresse IP de quelqu’un d’autre.

Personne ne pourra savoir quels sites vous visitez, quels fichiers vous téléchargez, quels courriels vous envoyez ou quelles communications vous menez avec un interlocuteur sur Skype et autres messageries instantanées. Pas même un espion qui vous aurait piégé en installant un faux hotspot Wi-Fi dans votre hôtel.

Ce logiciel dispose également de filtres, activables ou non, chargés d’empêcher la plupart des virus et des spams d’arriver jusqu’à votre ordinateur. Revers de la médaille, votre adresse IP se retrouve à son tour utilisée par quelqu’un d’autre ; vous ne savez pas ce qu’il fera avec et vous pourriez être tenu pour responsable de ses actes…

Protégez votre ordinateur sans rien dépenser

Maintenant que vous naviguez en mode furtif, reste à ne pas attraper de virus. Sur Mac, vous n’êtes a priori pas concerné. Sur PC, installez l’antivirus gratuit Avira et redoublez de précaution en vous dotant de l’antidote gratuit Spybot. Si le premier vous protège automatiquement en permanence, lancez le second manuellement une fois par jour pour vérifier qu’aucun virus n’est passé entre les mailles du filet et procéder à une décontamination éventuelle.

Si, malgré tout, vos craintes persistent, rendez-vous dans un Apple Store, par exemple, et utilisez les Mac en libre-service pour surfer sur Internet. Cela a le mérite d’être anonyme et gratuit. Pour être certain de ne laisser aucune trace derrière vous, cochez l’option Navigation privée dans le menu fichier du navigateur Safari avant de faire quoi que ce soit. Puis, avant de partir, cliquez sur Réinitialiser Safari et cochez toutes les cases de la fenêtre de confirmation.