Alors que Chrome OS peine toujours à s’imposer dans le monde de l’entreprise, Google a décidé de soumettre la sécurité de son système d’exploitation aux hackers du monde entier.
Lors du concours de hacking Pwnium 4, qui se tiendra à la conférence CanSecWest de Vancouver (Canada) le 12 mars prochain, le géant du Web mettra en jeu jusqu’à 2,7 M$ (1,98 M€) pour rétribuer les hackers qui détecteraient les éventuelles failles de sécurité de Chrome OS.
Les participants pourront choisir entre un Acer Chromebook C720 (processeur x86 Intel) et un HP Chromebook 11 (processeur ARM) pour tenter de relever le défi.
Chaque personne qui parviendra à découvrir une faille à même de compromettre un compte utilisateur du système obtiendra une récompense de 110 000 $ (80 500 € environ).
Ceux qui mettront en lumière une faille persistante – une faille qui impacte d’autres comptes utilisateurs de l’ordinateur et qui survit à un redémarrage du système – remporteront 150 000 $ (110 000 € environ).
Cette opération, qui pourrait permettre à Google de parfaire son système d’exploitation à moindres frais, vise avant tout à démontrer que Chrome OS est particulièrement bien sécurisé.