Avec son offre packagée Helion Rack, HP veut offrir une solution de cloud privé prête à l’emploi. Dans cette formule tout-en-un, le client trouvera un serveur ProLiant DL, le stockage, le réseau et la plateforme open source Helion reposant sur OpenStack pour déployer des services d’infrastructure comme le provisionnement de serveurs virtuels.

Le Helion Rack contient aussi la plateforme Helion Development Platform, basée sur Cloud Foundry. Ouverte et interopérable, elle permet aux développeurs de créer des applications en assurant une portabilité entre informatique traditionnelle, clouds privés et publics.

HP souligne que son offre Helion Rack permet d’accélérer le développement et la mise en production d’applications natives pour le cloud, et de gérer de façon sécurisée de multiples charges de travail, depuis l’analyse des big data jusqu’aux bases de données haute performance stockées en mémoire.

Simplifier le déploiement du cloud

« La disponibilité du cloud public et la facilité avec laquelle on peut y accéder donnent l’impression qu’il est facile pour l’IT de proposer le même niveau de service qu’à la maison. Planifier, concevoir et bâtir un cloud privé supportant des applications natives pour le cloud peut cependant s’avérer être un projet complexe qui prend des mois avant d’être opérationnel. Trop long si vous avez besoin de sortir une solution répondant aux besoins immédiats de votre activité », explique l’américain dans un communiqué.

HP Helion Rack devrait sortir aux États-Unis dès le mois d’avril. Son prix dépendra de la configuration – celle de base étant prévue pour supporter jusqu’à 400 machines virtuelles.