Réalisé par Cible IT et 01net-entreprises, cet indice enregistre, sur ce dernier trimestre, une nouvelle détérioration du climat des affaires. Les petites SSII souffrent tout particulièrement de la conjoncture.

Pour sa deuxième édition, l’Indice de la confiance des SSII, réalisé par notre site, 01net-entreprises, en partenariat avec la plate-forme d’intermédiation Cible IT, enregistre une nouvelle détérioration du climat des affaires. En se basant sur un indice 100 au moins de juin, l’indice global atteignait, en octobre, 76 points. Soit une baisse de 6 % par rapport au mois d’août.

Tous les facteurs composant le baromètre sont en baisse. Qu’il s’agisse de l’allongement des cycles de décision (- 9 points), de la remontée du taux d’intercontrat (- 6 points), de la pression de la concurrence et des prix (- 5 points) ou de la faible transformation des appels d’offres (- 5 points).

Sans surprise, les petites SSII souffrent davantage de la crise,  avec un indice global en chute de 7 points contre un recul de 4 points pour les plus grandes SSII. « Les petits prestataires n’arrivent plus à lutter contre les référencements drastiques et les grilles tarifaires imposées par les clients finaux, observe Jean-Marc Fiszbejn, cofondateur de Cible IT. Sans compter la rareté des opportunités de missions de régie. »

Et comme l’union fait la force, Cible IT note une activité accrue de son service de fusion-acquisition. « Des SSII – et pas nécessairement les plus importantes – sont engagées dans une course à la taille critique. Il s’agit pour elles de gagner en poids et en présence auprès des clients et des prospects, et de se renforcer sur des pôles d’expertise. »

Nette remontée de la demande attendue début 2013

En dépit de cette dégradation du marché de la prestation, 53 % des SSII sondées prévoient un chiffre d’affaires en croissance sur l’ensemble de l’année 2012. Les dirigeants se montrent aussi relativement confiants sur le début 2013. L’indice global à six mois devrait se relever de sept points sous l’effet d’une nette remontée de la demande (+ 18).

La conjoncture difficile ne semble pas non plus avoir un impact sur le marché de l’emploi. Au cours de ces six prochains mois, 63 % des entreprises interrogées prévoient de recruter (contre 69 % en août). A contrario, 24 % envisagent de recourir à la sous-traitance et 13 % de stabiliser leur effectif.

Comme toujours en période de crise, on note une prime à l’expérience. Seuls 2 % de prestataires envisagent de recruter exclusivement des profils juniors contre 52 % qui tablent sur une embauche exclusive de professionnels expérimentés.

2012 vu par un dirigeant de SSII

Antoine Lerisson, directeur commercial d’Aptea

Méthodologie

L’enquête a été réalisée lors de la deuxième quinzaine d’octobre, par internet et par téléphone, auprès d’un échantillon représentatif de 90 à 100 SSII clientes de la place de marché Cible IT ; 69 % emploient moins de 50 salariés et 21 % plus de 100. Les personnes interrogées sont à la fois des dirigeants de SSII, des directeurs commerciaux et des DRH. Un an aprés son lancement, Cible IT, place de marché destinée aux professionnels de l’informatique, est utilisé par 500 SSII et plus de 1 200 free lances.