La SSII va prendre en charge l’exploitation des infrastructures et applications informatiques en France de Veolia Environnement. Soit plus de 3000 serveurs.

La société française de services informatiques Atos a annoncé vendredi avoir remporté un contrat d’infogérance auprès du groupe de services Veolia Environnement, pour un montant non communiqué. Pendant les cinq prochaines années, Atos va accompagner Veolia Environnement « dans sa transformation en déployant un socle de services commun à toutes les divisions du groupe », indique le communiqué. Atos va également prendre en charge l’exploitation des infrastructures (plus de 3 000 serveurs) et applications informatiques en France. « La méthodologie de déploiement des services et d’intégration des filiales proposée par Atos, permet de réduire à douze mois la durée totale de mise en œuvre du contrat », est-il précisé.

Atos rappelle que Veolia Environnement a entrepris un programme de transformation stratégique pour recentrer ses activités autour des métiers de l’Eau, de la Propreté et des Services à l’Energie, réduire ses coûts, et réduire son endettement. « Dans ce contexte, l’amélioration de l’efficacité informatique constitue un enjeu majeur, et nécessite la standardisation, la mutualisation et la centralisation des infrastructures informatiques dans les quatre grands pays du groupe », souligne Atos. « Atos va accompagner Veolia dans sa transformation tout en assurant la continuité des services existants, standardiser et mutualiser les moyens informatiques tout en gardant la souplesse et la réactivité, et concevoir et mettre en œuvre une architecture basée sur le meilleur de la technologie », a souligné Jean-Marie Simon, directeur exécutif CEO Atos France.