Le constructeur vient de confirmer la production de ses composants Kaby Lake. Celle-ci devrait débuter dans les prochains mois. La mise sur le marché est, elle, planifiée pour la fin de l’année. Parallèlement, Intel entamera la fabrication de son processeur d’entrée de gamme, baptisé Apollo Lake. Lui aussi devrait être commercialisé dès la fin 2016.

Alors que la firme a pour habitude de suivre un cycle de produit de type « Tick Tock » (soit une miniaturisation, suivie de mises à jour), elle s’écarte cette fois-ci de son programme. Ces processeurs de 7ème génération se basent sur une micro-architecture optimisée du chipset, et demeureront gravés en 14 nanomètres. Selon Intel, plus de 400 terminaux devraient exploiter les Kaby Lake.