Au sommaire > Dossier : Les technos au service du collaborateur augmenté / Enquête : Les moteurs de recherche cognitive / Entretien : les opportunités de la Data avec Philippe Salle et Mikael Outmezguine du groupe Foncia / Découvrez le sommaire détaillé du n°2253 d’IT for Business.

Une rentrée sur fond de crise sanitaire et économique… Le numéro de septembre d’IT For Business est bien évidemment marqué par les incertitudes du moment. Mais la crise n’a pas que des impacts négatifs. Elle accélère la transformation numérique des entreprises et des services publics. Les ESN en témoignent, elles qui remplissent actuellement leurs carnets de commandes.

Pour les entreprises qui sont déjà bien avancées dans les processus de transformation, l’heure est aujourd’hui à une meilleure exploitation des données pour en tirer de la valeur business. C’est ce dont témoignent Philippe Salle, président de Foncia, et Mikael Outmezguine, son directeur de l’innovation et du digital dans notre grand entretien du mois. L’administrateur de biens immobiliers investit lourdement pour numériser ses métiers, de la relation client à la maintenance des immeubles, et commence à saisir les opportunités de la data.

Le dossier du mois propose un panorama des nouvelles technologies numériques qui « augmentent » les collaborateurs de l’entreprise, cols bleus comme cols blancs. On y parle Intelligence Artificielle bien sûr, mais aussi automatisation, réalités mixtes, etc.

L’enquête du mois s’intéresse quant à elle à l’apparition d’une nouvelle recherche d’entreprise, une recherche cognitive qui tente de combler le gouffre entre la donnée brute et l’information utile afin que nous ne passions plus nos journées à chercher sans trop savoir où, mais que nous trouvions l’information attendue à l’instant même où on en a besoin. En la matière l’IA change la donne, mais d’autres leviers sont aussi essentiels.

Bien évidemment, comme chaque mois, des DSI et responsables d’entreprise témoignent et livrent leurs retours d’expérience. Sous les projecteurs de ce numéro 2253 d’IT For Business, retrouvez le Crédit Agricole (agilité à l’échelle), Saur (exploitation de données), RTE (catalogues fournisseurs), Euromaster (gestion des infrastructures IT), Mazars (visualisation de données), et le conseil départemental des Hauts-de-Seine (SD-WAN).

Ce numéro trace également le portrait de Christel Loitron, DSI du groupe Stelliant.

Enfin, comme chaque mois, quelques startups innovantes ont attiré notre attention et devraient retenir la vôtre : Cleverm8 et son IA « différenciative », Ownest et sa solution Blockchain pour la supply chain, SalesTim et sa collaboration métier augmentée ancrée dans Teams ou encore Alice&Bob l’une des pépites françaises de l’informatique quantique.

Retrouvez ci-dessous le sommaire du numéro 2253 du magazine IT FOR BUSINESS :

À LA UNE

« La data nous ouvre de nouvelles opportunités »
Entretien avec Philippe Salle, président, et Mikael Outmezguine, directeur de l’innovation et du digital, du groupe Foncia

Le dossier du mois

Les technologies numériques au service du collaborateur augmenté
– Le chatbot à la recherche de son second souffle
L’intelligence artificielle s’insinue dans tous les métiers
– De nouveaux outils pour de nouvelles pratiques

L’enquête du mois

Les moteurs de recherche cognitive affutent leurs résultats à l’IA

Le portrait du mois

Christel Loitron, DSI Groupe chez Stelliant
« Une carrière dans l’IT vécue avec le goût constant du challenge »

Usages / Retours d’expérience

Crédit Agricole forme ses équipes IT à l’agilité à l’échelle
– Pour Saur, l’utilisation de la data coule de source
RTE digitalise ses catalogues fournisseurs
Euromaster étend la vision temps réel de ses infrastructures
– Le conseil départemental des Hauts-de-Seine adopte le SD-WAN
Mazars communique mieux avec la dataviz

Analyses

– Les ESN ont fait preuve de résilience
– Les éditeurs français sollicitent un Small Business Act
– Les consignes de l’Anssi en cas de ransomware
– Des signaux mixtes en provenance de Chine

Juridique

Le Privacy Shield invalidé par la CJUE

Radar

Un développement toujours difficile pour les petits éditeurs

Start-Up

Cleverm8 va où le machine  learning ne va pas
Ownest renforce la confiance dans la supply chain
SalesTim plie Teams à la collaboration métier
Alice&Bob se lance dans la course à l’ordinateur quantique

R&D

Des ports blindés numériquement

Décryptage

Des « citizen developers » au secours de la DSI ?