Selon le dernier rapport de Microsoft sur la cybersécurité dans le monde, la France, l’Italie et le Brésil forment le trio de tête des victimes d’adwares : 7,8 % d’utilisateurs français de produits Microsoft y ont été confrontés au cours du second semestre 2015. L’Hexagone est également l’une des cibles privilégiées des malwares qui visent les navigateurs Web (plus de 14 % des usagers ont été victimes de ce type d’attaque). L’Italie est la plus touchée, avec 15,3 % d’usagers infectés.

Alors que les ransomwares représentent aujourd’hui une faible menace pour la plupart des pays, les attaques de type trojan demeurent très inquiétantes : près de 21 % des utilisateurs russes ont été infectés sur la période, suivis par les Brésiliens (12,7 %) et la Chine (10,2 %). La France, quant à elle, recense 5,7 % de cas.