Le laboratoire biopharmaceutique espagnol PharmaMar fait appel à Medidata Clinical Cloud, un nouveau service en ligne de gestion des données cliniques conçu par l’Américain Medidata. Il doit lui permettre de découvrir plus rapidement de nouveaux médicaments anticancéreux issus d’organismes marins.

Ce service cloud télécharge, trie et compare automatiquement les résultats des tests cliniques sur les 135 000 spécimens marins que possède le laboratoire, puis dresse la liste des pistes de recherche les plus prometteuses dans la découverte de nouvelles molécules contre le cancer. Ces résultats sont restitués au format CDISC, un modèle de données standard en recherche pharmaceutique. PharmaMar, qui a déposé 1 800 brevets en cancérologie depuis vingt ans, espère en déposer 2 000 de plus en cinq ans grâce à la puissance du cloud.