La transformation numérique est indéniablement en marche dans l’Hexagone. Toutefois, si son impact global est positif, on est encore loin d’une révolution des consciences. C’est ce que révèle une étude commandée par l’Apec (Association pour l’Emploi des Cadres) à Elabe. Réalisée auprès de 1 500 cadres et 502 responsables RH, elle nous apprend que 76 % des premiers, contre 82 % des seconds, estiment que la transformation numérique est réelle dans leur entreprise. Dans le détail, les chiffres sont un peu moins positifs puisque seuls 34 % des cadres estiment qu’elle est totalement réalisée. Les autres la jugent en cours.

Dans le même temps, cadres et RH s’accordent largement (respectivement 74 % et 80 %) à dire que cette transformation a amélioré l’efficacité au travail, mais aussi le niveau de liberté, notamment via l’adoption d’outils et de méthodes collaboratifs et participatifs.