Une étude menée par NewVantage Partners LLC autour du big data révèle que les initiatives dans ce secteur sont la plupart du temps un vrai succès (dans 80 % des cas). La majorité des projets sont motivés par la réduction des coûts. L’apparition de leviers d’innovation et la possibilité de proposer plus rapidement de nouveaux produits et services sont d’autres attraits cités par les répondants.

Toutefois, si une entreprise sur deux atteint cet objectif, elles sont 23 % à déchanter. En effet, les obstacles perdurent : bien que plus de la moitié des répondants déclarent avoir embauché un Chief Data Officer (chargé d’établir une culture de la donnée et d’assurer la conformité des process), un certain décalage demeure entre les attentes et la réalité des projets. De plus, beaucoup restent réfractaires au changement.