Comme 01 Business l’annonçait fin mai, Areva va céder Euriware, sa filiale de services informatiques. Selon l’AFP, le nom du repreneur devrait être annoncé ce lundi 17 juin à l’occasion d’un comité central d’entreprise (CCE). Dès le lendemain, l’intersyndicale organisera un débrayage sur les sites de la SSII et au siège social d’Areva. Sur les 2 100 salariés que compte Euriware, près de 300, intervenant sur des projets internes sensibles, resteraient dans le giron du groupe nucléaire public.