Le marché des clients et terminaux légers accuse une baisse des ventes de 6,7 % pour le 3ème trimestre 2015 par rapport à l’an passé. Dans ce contexte, IDC estime la décroissance du secteur à 6 % cette année, pour atteindre un peu plus de 5 millions d’unités vendues. Le cabinet d’études envisage toutefois une hausse dès 2016, et ce pour les trois ans à venir.

Selon IDC, les nombreux déploiements réalisés en 2014 expliquent ce déclin, même si le nombre de ventes enregistrait déjà une baisse de 0,2 %. Le contexte économique et les taux de change seraient les autres causes d’un secteur en berne. Par ailleurs, le marché souffre d’une sérieuse concurrence des PC réaffectés ou orientés applications tels que les Chromebook.

Des ventes en chute libre, sauf pour Centerm

Centerm est le seul dont les ventes ont progressé au 3ème trimestre, avec une hausse de près de 10 % par rapport à 2014. Le constructeur chinois devient ainsi le n°4 du secteur en s’octroyant 7,8 % de parts de marché. Il est devancé par HP qui reste le leader avec près de 27 % des ventes, malgré une baisse de 8,2 % sur un an. Dell, qui détient 26 % des parts, occupe la 2ème place, mais enregistre la plus forte baisse (-10,6 %). NComputing, en 3ème position, affiche le plus faible recul (-4,8 %).

IDC prévoit un regain d’activité du secteur dès l’an prochain, avec une augmentation de 6,4 %. Une progression qui devrait continuer jusqu’en 2019, pour atteindre 6,4 millions d’unités vendues.