Selon une récente enquête réalisée par le Ponemon Institute, IBM Security et Arxan Technologies, les entreprises sont parfaitement conscientes des menaces qui pèsent sur les applications mobiles et les objets connectés, mais peu d’entre elles prennent réellement des mesures pour s’en prémunir. Au contraire, il apparaît que la plupart s’empresse de déployer ces technologies malgré leur vulnérabilité.

Alors que 53 % des entreprises craignent un piratage via une app mobile (60 % ont déjà subi ce type d’incident), elles sont près de 60 % à craindre un piratage via l’IoT. Dans le même temps, 44 % des sociétés sondées affirment que rien n’a été mis en place pour contrer ces attaques. À peine 42 % envisagent de sécuriser rapidement les applications de l’IoT. La principale raison de ce défaut de sécurité semble être budgétaire.