Selon une étude du cabinet Deloitte, les managers n’ont pas les compétences requises pour gérer les impacts de la transformation digitale sur leur entreprise. C’est du moins ce que pensent 90 % des DRH interrogés. Basculer vers le digital implique en effet des changements incontournables au niveau des modes de travail.

La majorité des répondants estime qu’une telle transformation est l’occasion de suivre une nouvelle culture managériale. Ce changement pourrait être facilité par la mise en place de nouveaux outils digitaux et collaboratifs. D’après les DRH, les managers doivent donc se remettre en question pour apprendre à maîtriser les nouvelles technologies, puis adopter un rôle de facilitateur et de régulateur dans ce tout nouveau contexte.