Le rôle du DSI n’a jamais été aussi essentiel que durant ces deux dernières années de pandémie. Il était donc assez logique d’inviter comme premier témoin de l’année le patron du CIGREF. Histoire de faire un point sur une année 2021 riche en rebondissements et en incertitudes mais aussi de tracer les défis à venir en 2022.

Le 13 octobre dernier, Jean-Claude Laroche succédait à Bernard Duverneuil à la tête du Cigref. L’occasion d’apporter un souffle nouveau à une institution de l’univers numérique français qui a célébré ses 50 ans d’existence en 2021 !
Avec Guy Hervier, Jean-Claude Laroche revient sur les nouveaux objectifs et les nouvelles priorités du Cigref et analyse comment ces tendances sont en train de redéfinir le rôle et les fonctions du DSI d’ici 2025. Avec lui, il rappelle le rôle essentiel qu’ont joué les DSI et le numérique dans la résilience des entreprises après deux ans de crise pandémique et d’accélération de la transformation numérique mais également deux ans de tempêtes sur le front des cyberattaques.
Cette rencontre est aussi l’occasion de revenir sur le projet Gaia-X qui a pris du retard et a été quelque peu malmené par quelques spectaculaires défections. Le Cigref pilote le Hub Gaia-X français. Il est donc bien placé pour en rappeler les objectifs et faire un vrai point sur l’état d’avancement du métacloud européen.