Peu après l’annonce de son partenariat avec IBM, Google, Facebook et Amazon autour de l’intelligence artificielle, la firme de Redmond renforce sa position dans le secteur via la création d’une nouvelle entité. Le Microsoft AI & Research Group sera dirigé par Harry Shum, vice-président exécutif de la branche recherche de la société.

Plus de 5 000 experts seront mobilisés pour développer de nouvelles technologies d’IA. Les équipes d’Information Platform, Cortana et Bing seront notamment de la partie. Avec la création de ce nouveau pôle, Microsoft souhaite démocratiser l’IA en accélérant la livraison de fonctionnalités innovantes auprès de ses clients. Les axes de réflexion seront donc orientés vers les agents, les applications, les services, mais aussi les infrastructures proposés par la firme.