Microsoft met à disposition Azure Active Directory Connect, un outil installant en quelques clics le nécessaire au bon fonctionnement d’Azure Active Directory, le service de gestion des identités basé sur le cloud.

Cet utilitaire facilite l’implémentation des fonctions Password Sync et SSO (Single-Sign-On). Pour cela, il reprend les processus d’authentification opérés par Active Directory Federation Services (ADFS) et la synchronisation d’identités gérée par DirSync. Ces deux services sont en effet très difficiles à gérer par les administrateurs, comme le reconnaît Microsoft. 

Pour le moment, l’outil connecte une seule et unique forêt AD avec Azure Active Directory, mais Microsoft promet, dans un futur proche, de rendre possible l’installation de plusieurs forêts. Disponible en bêta, l’assistant de connexion fonctionne avec Windows Server 2012 R2 et nécessite un certificat SSL public, un nom de domaine propriétaire et des enregistrements DNS permettant la résolution des noms. L’objectif de cet utilitaire est avant tout de rendre plus simple et attractive la connexion à Office 365. Et d’en accroître la sécurité via Password Sync et Single Sign On, sans passer par une méthode d’installation laborieuse.