Les 670 000 euros récoltés par la jeune pousse serviront à perfectionner ses logiciels destinés aux professionnels en déplacement.

Donner accès à distance au système d’information de son entreprise comme si l’on était derrière son bureau, telle est la vocation de l’appli Nomalys créée par la jeune pousse du même nom.

Fondée en 2009 par Fabrice et Pascal Jarry, spécialistes du progiciel, du terminal mobile et de l’ergonomie, cette société de 17 collaborateurs a réalisé 400 000 euros de chiffre d’affaires en 2012 et prévoit 1 million de revenus en 2013. Elle vient d’effectuer une deuxième levée de fonds d’un montant de 670 000 euros auprès de Starquest Capital et de XMP (qui avait déjà investi 370 000 euros en 2010).

Intuitive. L’ergonomie est la principale qualité de ce logiciel destiné à lire sur un téléphone les données professionnelles (issues d’un progiciel, d’un système de relation client ou d’une application décisionnelle).
« Nous nous sommes appuyés sur des spécialistes du jeu vidéo pour proposer une utilisation intuitive, souligne Fabrice Jarry. Et nous avons breveté le procédé ainsi mis au point. »

Bien entendu, la solution est sécurisée et compatible avec les smartphones et tablettes du marché (iOS, Android, Blackberry) ainsi qu’avec les marques des éditeurs professionnels (Salesforce, Peoplesoft, SAP, Oracle…). « L’affichage s’adapte immédiatement à la taille de l’écran », précise Fabrice Jarry.

Polyglotte. Disponible en mode Saas (Software as a Service) et en sept langues (français, anglais, espagnol, italien, allemand, russe et chinois), Nomalys propose un système de recherche des données, agrège les résultats et restitue une information globale et facilement lisible.

Ainsi, où qu’il se trouve, un commercial peut connaître les historiques de facturation d’un client et la disponibilité des produits en stock. Ou encore, grâce à une fonctionnalité de géolocalisation, il saura visualiser sur une carte les prospects proches de lui afin de mieux organiser ses prochains déplacements.

Grâce à l’argent qu’elle vient de récolter, l’entreprise va poursuivre ses développements technologiques et ouvrir un bureau à San Francisco. Elle envisage également de bâtir un réseau de distributeurs en Europe. A ce jour, Nomalys a déjà conquis 25 clients en France, dont des grands comptes comme Orange, Veolia, Kadeos et Labeyrie, entre autres.