La branche financière du groupe Intel vient d’annoncer sa volonté d’investir 38 M$ dans 12 start-up technologiques. Ces dernières ont été choisies dans des domaines porteurs et variés comme la réalité virtuelle, la gestion des villes intelligentes, le big data ou les véhicules autonomes.

Parmi ces élues figure la société française Chronocam. Cette spécialiste des systèmes et des capteurs à destination des machines autonomes et des objets connectés a levé 15 M$ après un second tour de table auquel ont notamment participé Intel Capital et Renault. Une réussite d’autant plus spectaculaire que la start-up n’a que deux ans. Dans un registre proche, Intel Capital a aussi pris des intérêts dans les sociétés Embodied et Perrone Robotics, toutes deux focalisées sur la robotique.