Le groupe vient d’annoncer la suppression de 3 000 à 4 000 postes entre 2017 et 2019, pour un effectif total avoisinant les 50 000 personnes. Cette vague de licenciements fait suite à une autre, elle aussi de 3 000 postes, opérée en 2016.

Cette politique devrait permettre à HP de réaliser une économie substantielle de 200 M$ à 300 M$ par an à partir de 2020. Le plan de licenciement coûtera cependant entre 350 M$ et 500 M$, dont 200 M$ en indemnités versées aux employés. Les régions concernées par ce plan n’ont pas été mentionnées officiellement par la direction du groupe.