Oracle a présenté Fn, sa plateforme serverless open source. Après Amazon Web Services (AWS) et Microsoft, c’est ainsi un autre géant qui se lance dans l’informatique sans configuration de serveurs. Accessible sur site ou via le cloud, cette plateforme de conteneurs native s’appuie sur Docker et supporte Java.

Ce nouveau service permet de créer et d’exécuter des applications sans avoir à provisionner, mettre à l’échelle ou gérer des serveurs. Reposant principalement sur des fonctions, la plateforme permet aux développeurs d’attribuer des ressources à celles-ci, notamment d’utiliser celles d’AWS Lambda depuis n’importe quelle machine.