Selon un sondage mené par Gartner dans six pays (États-Unis, Royaume-Uni, France, Chine, Inde et Brésil), 85 % des entreprises auront déployé Windows 10 d’ici la fin de l’année. Cette prompte migration est principalement motivée par les améliorations apportées au système en termes de sécurité, un argument évoqué par près d’un répondant sur deux. L’OS séduit également par ses capacités d’intégration dans le cloud, citées par 38 % des sondés.

Un quart des interrogés se heurtent toutefois à des problèmes d’ordre budgétaire, la mise à niveau n’étant pas toujours perçue comme critique pour le business. On observe par ailleurs une forte augmentation des intentions d’achat due à l’apparition d’appareils de nouvelle génération optimisés pour Windows 10 et dotés d’une plus grande autonomie. Les notebooks convertibles font notamment l’objet d’un certain engouement dès que l’entreprise passe en phase de déploiement.