De l’agriculture, tropicale de surcroit, à l’informatique… Le parcours atypique de Stéphane Sorin est à l’image de ce DSI qui prend soin de ses collaborateurs, de ses partenaires et des métiers…

Portrait de Stéphane Sorin, DSI de BNP Paribas Leasing Solutions 

Une formation d’agronome, une spécialité en agriculture tropicale… Stéphane Sorin a fort logiquement commencé son parcours professionnel par travailler dans des pays sous le soleil, en mission pour le ministère des Affaires étrangères. Pourtant, « c’est moins la flamme agronomique que la possibilité de voyager et de rencontrer d’autres cultures qui me guidaient », analyse-t-il aujourd’hui.

Et comme il avait finalisé un troisième cycle en informatique, il change de direction au bout de quelques années, pour devenir chef de projet puis responsable de SI dans le secteur du transport maritime. « J’ai ainsi pu commencer à travailler avec des équipes internationales, pluriculturelles. C’est mon véritable ADN. Je n’aime rien tant que de casser les silos, de transformer les organisations et de faire naître des synergies qui tirent aussi parti des différences ».

DEPUIS 20 ANS DANS LE GROUPE BNP PARIBAS

C’est d’ailleurs pour son expérience de l’international qu’il est recruté en 2001 par Cardif, la filiale de BNP Paribas spécialisée dans l’assurance. Cette première expérience de DSI dans le groupe bancaire va lui permettre de démontrer à la fois ses capacités à manager des équipes réparties dans le monde, mais aussi à accompagner la croissance forte de l’entreprise, qui double le nombre de ses filiales à l’étranger en sept ans ! « Il y avait aussi un fort besoin de proximité de l’IT avec les métiers, dans un contexte différent de la banque traditionnelle », se rappelle-t-il aussi.

Progressivement, il va construire une stratégie IT aux couleurs internationales, en passant notamment des partenariats avec des ESN indiennes.

Il découvre ensuite le monde du crédit à la consommation et de la banque chez BNP Paribas Personal Finance (Cetelem), en charge de la stratégie et de la gouvernance IT au niveau mondial. « Il y a vraiment eu un projet global, avec une gouvernance forte côté groupe qu’il s’agissait de pousser vers les équipes, mais aussi l’apprentissage par le siège des différences et de la richesse des DSI dans les filiales », souligne notre homme.

Désormais DSI de BNP Paribas Leasing Solutions, avec une équipe de 500 personnes dont 300 collaborateurs internes et la moitié hors de France, il coche toujours la case « international », mais pas seulement. « Ma vie aujourd’hui, c’est un tiers de management, un tiers de business et un tiers de techno pour les orientations stratégiques », calcule-t-il.

Un rythme soutenu, comme on le voit, avec des prises de décisions concernant l’architecture du SI, la gestion des données et leurs modèles, le passage au cloud ou encore la modernisation des SI.
Et une conviction, encore une, pour Stéphane Sorin : « Toutes les stratégies sont intéressantes. Ce qui fait la différence, c’est la vitesse d’exécution ».

MA PRÉOCCUPATION DU MOMENT > Le rythme de modernisation des SI n’est pas encore adapté à la rapidité de l’évolution des besoins, notamment face aux nouveaux besoins des métiers en matière de digitalisation, d’accès et de traitement des données.

CE QUI CONDUIT MON ACTION > La certitude de l’importance de l’internationalisation et la pluridisciplinarité des équipes IT ; la confiance réciproque à établir avec les métiers qui doit aller jusqu’à permettre à ma DSI de challenger leurs choix ; la montée en puissance de mes collaborateurs sur le digital ; enfin, la simplicité et l’efficacité.

CE DONT JE SUIS FIER > Avoir su établir avec nos fournisseurs IT des relations de partenariat fortes. En réduisant leur nombre, en acceptant de payer le prix juste pour la qualité de leurs prestations, et en leur donnant de la visibilité sur plusieurs années, nous avons construit une relation de confiance solide, qui nous permet de mieux affronter les nombreux défis actuels.

MON CHEVAL DE BATAILLE > Il y en a plusieurs, mais l’une de mes préoccupations majeures du moment est de prendre encore plus soin de mes collaborateurs, tant en ce qui concerne leur confort matériel que psychologique. C’est encore plus vrai avec cette crise sanitaire qui a imposé une distance physique au travail : il est indispensable de conserver un lien fort avec eux. Cette crise aura contribué à révéler encore plus l’importance vitale des équipes IT pour la continuité de l’entreprise.

PARCOURS DE STEPHANE SORIN

Depuis 2018 : DSI, BNP Paribas Leasing Solutions
       2009 : Responsable gouvernance IT puis DSI International, BNP Paribas Personal Finance
       2008 : Directeur de programme, BNP Paribas 
       2001 : DSI International, BNP Paribas Cardif
       1998 : Responsable du SI, Delmas (Groupe Bolloré)
       1989 : Responsable du SI, CGA-CGM
       1987 : Chef de projet, CGI
       1983 : Responsable de mission agronomique, ministère des Affaires étrangères

FORMATION :
       1983 : Master en agronomie tropicale (Istom)