La crise a des impacts variés selon les secteurs et les domaines, mais une nouvelle étude met en évidence les coups d’arrêt donnés aux projets d’organisation et d’innovations IT dans les entreprises alors que les projets de modernisation IT et de migration cloud se sont poursuivis.

Le collectif d’experts Organisation Performante a mené via LinkedIn une étude autour de l’impact du Covid-19 sur le portefeuille de projets des différentes entreprises. Sans surprise, la crise pandémique et la crise économique qui l’accompagne ne sont pas sans conséquence sur les projets lancés avant le confinement du monde. Le quotidien des entreprises a été bouleversé et le tableau de contrôle suivi des projets se remplit de rouge.

Selon l’étude, la moitié des répondants ont mis à l’arrêt une partie des projets. Seulement 35% des responsables interrogés affirment que la crise n’a pas du tout ou quasiment pas eu d’impact sur les projets en cours.

Bien évidemment, tous les secteurs ne sont pas égaux face à la crise. Les services financiers et le secteur des technologies sont ceux où les projets ont été très majoritairement maintenus même si certains projets non stratégiques ont pu être impactés. Dans le domaine de l’industrie et de retail, la situation est très différente puisqu’environ 10% des industries du premier ont arrêté tous les projets et environ 30% des entreprises du second ont mis la plupart de leurs projets à l’arrêt.

Reste à savoir ce que l’on entend exactement par « projets ». une majorité de projets ont été mis à l’arrêt. Les projets d’organisation (ex changement des processus métier, externalisation) sont les plus menacés voire les premiers arrêtés d’abord parce qu’ils ne sont pas forcément les plus aisés à concrétiser en période de confinement mais aussi parce que bien des entreprises sont aujourd’hui face à bien des incertitudes à même de remettre en cause des organisations. Par ailleurs 44% des répondants ont mis à l’arrêt des projets IT, soit sur de nouveaux sujets (23%), soit sur de l’existant soit sur l’hébergement. Les projets de migration vers le cloud et de modernisation de l’existant ont d’une manière générale été moins impactés que les projets innovants.
Par ailleurs 14% des répondants évoquent l’arrêt de campagnes ou événements marketing ainsi que les lancements de nouveaux produits.

Enfin l’étude s’intéresse aussi aux projets lancés durant le confinement ou qui s’apprêtent à être lancés en cette phase de reprise. Nombre d’entre eux sont en effet directement liés à la crise et à ses conséquences. 71% des répondants indiquent que les projets pour soutenir le télétravail et la poursuite d’activité sont considérés comme prioritaires. Les sujets liés à la relation client sont également en bonne place des priorités (62%), suivis des projets liés à la sécurité des salariés et à la réduction des coûts. Et 11% des répondants prévoient de repenser leur offre en sortie de crise !

Bref, on n’est loin d’avoir fini de parler du Covid-19 et de ses impacts multiples sur les entreprises. Alors que chacune tente de retrouver une part de normalité dans ses activités, nombreuses sont celles qui revoient leur portefeuille de projet pour faire face à la situation actuelle. Une situation qui ne manquera pas d’ouvrir de nouvelles opportunités aux DSI et à leurs partenaires…


Source : Portefeuille de projets : quel est l’impact du Covid 19?