Le géant du e-commerce Alibaba est bien décidé à s’exporter, et pas forcément avec son métier de marchand. À l’image d’Amazon, le groupe du milliardaire Jack Ma va tenter de se rendre indispensable sur le cloud, avec une offre d’infrastructure à la demande (IaaS). Après avoir visé les États-Unis en mars dernier, avec son propre datacenter, il met maintenant le cap sur l’Europe.

Peu d’informations ont filtré pour l’instant, mais Alibaba ne vient pas sur le Vieux Continent pour faire de la figuration. Il semble bien qu’il emmène dans sa valise un datacenter et compte nouer des partenariats locaux.

« Nous croyons fermement que nos produits et nos services peuvent non seulement être choisis par des entreprises chinoises, mais aussi par des clients étrangers qui réalisent des affaires à une échelle globale » explique Simon Hu, le responsable du cloud d’Alibaba.